Qu’est-ce qu’un apporteur d’affaires en immobilier ?

  • Post category:Immobilier

Dans le monde de l’immobilier, les possibilités d’avoir de bons revenus sont très nombreuses. C’est loin d’être un domaine limité et d’ailleurs, on peut y travailler à son compte ou au sein d’une équipe. Si vous voulez vous lancer dans ce domaine, sans trop savoir par où commencer, intéressez-vous aux tâches de l’apporteur d’affaires. Il s’agit d’un vrai métier, contrairement aux idées reçues et voici justement les détails le concernant.

Qu’est-ce qu’un apporteur d’affaires en immobilier ?

L’apporteur d’affaires en immobilier, comme son nom l’indique, est une personne qui apporte des affaires dans le domaine immobilier. Concrètement, il s’agit d’une personne qui apporte des affaires à des professionnels, en général. Il met donc en relation qui personnes qui peuvent signer des contrats entre elles dans le cadre d’une opération immobilière.

Les personnes qui exercent cette activité ne sont pas encadrées par la loi même si ce métier possède sa propre déontologie. Donc, concrètement, la profession d’apporteur d’affaires immobilier n’existe pas. En effet, ce sont en général, des particuliers qui souhaitent se faire rémunérer contre une information utile, susceptible de mener vers la signature d’un contrat, qui deviennent apporteurs d’affaires en immobilier.

Quels sont les rôles de l’apporteur d’affaires ?

Les rôles d’un apporteur d’affaires dans le domaine de l’immobilier ne sont pas compliqués à comprendre :

  • Il cherche des personnes qui souhaitent vendre leur bien immobilier. Il peut également s’agir de société ou de collectivité…
  • Il met en relation les personnels de l’immobilier et les prospects qu’il trouve. Soit il contacte un agent immobilier soit il contacte une agence immobilière.

Son travail est terminé lorsque les deux parties sont enfin en relation. En effet, la suite des transactions n’est plus de son ressort.

Comment se rémunère un apporteur d’affaires en immobilier ?

Il y a deux manières de rémunérer un apporteur d’affaires en immobilier : soit par un montant forfaitaire fixe, soit par un pourcentage par rapport au montant total de la transaction immobilière. Certaines agences immobilières offrent des chèques cadeaux à leurs apporteurs d’affaires. Dans tous les cas, tout doit être inscrit dans un contrat.

Si l’apporteur d’affaires en immobilier opte pour la rémunération par pourcentage, sa part est généralement située entre 3 et 15% de la commission de l’agence immobilière chez qui il a apporté l’affaire. Cet intermédiaire sera rémunéré à la signature du mandat ou après la signature d’un acte authentique.

Notez que certains apporteurs d’affaires en immobilier préfèrent se faire rémunérer par paliers de nos jours. Concrètement, cela signifie, par exemple que pour une vente de 100 à 10 000 euros, il prendra 5% et pour une vente de 10 001 euros à 50 000 euros, on lui donnera 10% ; tant qu’il le mentionne dans le contrat, cela reste correct.

Comment peut-on devenir apporteur d’affaires ?

Si tant de personnes souhaitent aujourd’hui devenir apporteurs d’affaires en immobilier, c’est parce qu’il s’agit avant tout d’une activité qui peut générer des revenus réguliers.

Quelles formations ?

Compte tenu du fait que cette activité n’est pas réglementée, ceux qui souhaitent devenir apporteurs d’affaires dans l’immobilier n’ont donc pas besoin de diplômes particuliers. Cependant, la plupart de ceux qui exercent ce métier sont issus d’une formation tournant autour du commerce ou de l’immobilier.

Quelles formalités ?

Concernant les formalités, elles sont simples : si vous en faites une activité régulière, vous aurez besoin d’une carte professionnelle, si ce n’est pas le cas, vous n’en aurez pas besoin. En outre, l’apporteur d’affaires en immobilier doit s’assurer de la solvabilité de son client, c’est sa seule responsabilité…

Quelles qualités ?

Pour être un bon apporteur d’affaires en immobilier, il est nécessaire de développer son aisance relationnelle et sa capacité de persuasion. Il faudra se donner du temps pour développer un réseau de clients. Il est aussi nécessaire que ce professionnel connaisse le droit de l’immobilier pour bien gérer ses affaires.

Un apporteur d’affaires en immobilier peut gérer son temps comme il l’entend et il peut même se permettre d’en faire une activité à temps plein !

Quel statut juridique choisir pour devenir apporteur d’affaires ?

Même si cette activité n’est pas règlementée, certaines personnes y voient plusieurs avantages et en font une activité principale. Notez donc que quand on se lance en tant qu’apporteur d’affaires dans le domaine immobilier, il est possible de choisir parmi 3 statuts juridiques ; surtout si on en fait une activité régulière :

  • La microentreprise : il s’agit du statut qui fera de l’apporteur d’affaires en immobilier un autoentrepreneur. Pour ce statut, le chiffre d’affaires annuel ne doit pas excéder les 5000 euros.
  • L’entreprise Individuelle : opter pour ce statut reviendra à bénéficier de certains avantages au niveau de la TVA. C’est un statut qui permet de travailler librement en tant qu’indépendant.
  • La SAS, la SARL ou la SASU : ce sont généralement les meilleurs statuts pour ceux qui souhaitent faire de cette activité, leur activité principale. Il faudra dans ces cas rédiger le statut officiel de la société.

Peu importe le statut que l’on choisit, une fois que l’on entreprend les démarches, l’URSSAF se charge de communiquer les informations utiles en rapport aux régimes d’imposition adéquats. Quoi qu’il en soit, en optant pour un statut juridique, il faudra effectuer des stages et prouver qu’on a certaines compétences.

Quelle assurance choisir ?

Ceux qui souhaitent devenir apporteurs d’affaires en immobilier doivent penser à souscrire à deux assurances, bien qu’elles ne soient pas obligatoires. Voyez la souscription à ces assurances comme un acte recommandé et non obligatoire.

La protection Juridique

Même si l’apporteur d’affaires est rarement impliqué dans les litiges, il est toujours préférable de souscrire à une Assurance de Protection Juridique. Grâce à cette assurance, l’apporteur d’affaires en immobilier sera correctement accompagné en cas de litige et il pourra même couvrir les frais inhérents à l’action en justice. Bien sûr, cette assurance n’est pas obligatoire.

La responsabilité civile professionnelle

Ici aussi, la souscription n’est pas obligatoire, mais elle est très utile. En effet, en souscrivant à une assurance de Responsabilité Civile Professionnelle, l’apporteur d’affaires en immobilier sera à l’abri s’il y a des dégradations au cours de l’exercice de ses activités. D’ailleurs, si l’on fait une activité régulière, cette assurance deviendra obligatoire.

Quelles sont les limites légales du métier d’apporteur d’affaires en immobilier ?

Il est facile de devenir apporteur d’affaires en immobilier et on peut même en vivre si l’on a un bon réseau. Un des soucis de ce métier réside au fait qu’il n’est pas réglementé et donc, dans certaines circonstances, on le reconsidère comme un agent immobilier.

Aussi, dans ces cas-là, on lui demandera une carte professionnelle délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie pour justifier ses revenus, s’ils sont importants. Il s’agit d’une activité très délicate que l’on confond souvent avec les autres métiers de l’immobilier.

La teneur du contrat d’un apporteur d’affaires en immobilier

Ceux qui souhaitent devenir apporteurs d’affaires dans le domaine immobilier devront rédiger un contrat ; bien que celui-ci ne soit pas obligatoire. Ce contrat toit contenir :

  • L’identité des deux parties et l’objet de l’accord,
  • La durée du contrat,
  • La mission de l’apporteur d’affaires et les devoirs des deux parties,
  • L’emplacement de la mission,
  • La rémunération et les conditions d’annulation de contrat,
  • La juridiction compétente en cas de litiges.

Le fait d’établir un contrat en tant qu’apporteur d’affaires, est très rassurantes et très utiles pour justifier les transactions d’argent diverses.

Comment avoir du succès en tant qu’apporteur d’affaires en immobilier ?

La clé pour se faire connaître dans ce milieu, c’est d’aller vers les autres ; il faut se constituer un réseau de prospects et d’agences immobilières. D’ailleurs, un apporteur d’affaires en immobilier peut travailler avec plusieurs agences immobilières en même temps s’il le souhaite.

Il faudra également développer ses capacités de persuasion et être à l’aise avec les réseaux sociaux pour se faire connaître. Il n’est pas rare de constater qu’au fil du temps, un apporteur d’affaires en immobilier devient un courtier en immobilier. Quoi qu’il en soit, vous devez vous faire connaître si vous voulez avoir du succès dans ce domaine.

Enfin, tandis que le courtier immobilier fait son possible que ses clients trouvent la meilleure affaire, que l’agent commercial est le mandataire de son client et que le commissionnaire achète en son nom pour le compte de ses clients, l’apporteur d’affaires ne fait que mettre en relation un vendeur potentiel avec une agence immobilière. Cet intermédiaire rémunéré peut travailler à temps plein sous le titre officiel d’apporteur d’affaires ou le faire de manière ponctuelle.

Laisser un commentaire