La liste des métiers manuels qui rapportent

  • Post category:Entreprise

Nous vivons dans un monde où le marché du travail est tout de même ouvert à tous, si tout le monde s’en donnait les moyens. En effet, travailler ne se limite pas à se mettre derrière un bureau toute la journée, si vous avez un savoir-faire particulier, vous pouvez en faire votre métier, si vous vous formez sérieusement.

De plus, aujourd’hui, plus personne n’a besoin d’avoir des diplômes impressionnants pour pouvoir travailler, subvenir aux besoins basiques et faire des économies. Les métiers manuels restent des options intéressantes et certains rapportent même vraiment beaucoup. Voici, justement, la liste des métiers manuels qui rapportent le plus.

Petit rappel sur les métiers manuels

Les métiers manuels sont les métiers qui sollicitent des efforts physiques concrets. Ils nécessitent un apprentissage sérieux et certains d’entre eux peuvent même mener loin. Longtemps méprisés, oubliés ou minimisés, les métiers manuels sont actuellement très en vogue de nos jours.

D’ailleurs, force est de constater que l’on manque de travailleurs dans ce domaine. Il existe même certains métiers manuels d’avenir tant pour ceux qui viennent tout juste de rejoindre le marché du travail, que pour ceux qui souhaitent effectuer une reconversion professionnelle.

Notez aussi que si vous voulez faire carrière dans un des métiers manuels, aujourd’hui très tendance, vous devez vous former. Il est même possible de travailler en son compte ou en tant qu’employé lorsqu’on exerce un métier manuel.

Les métiers manuels qui rapportent le plus

Il existe une multitude de métiers manuels, mais les prochains sont ceux qui rapportent le plus et que les observateurs affirment qu’ils sont aussi les plus épanouissants.

Agent d’entretien et de manutention

On appelle également ce professionnel, le technicien de manutention et pour en devenir un, il faudra avoir un CAP Agent de Propreté et d’Hygiène, un CQP agent machiniste classique en propreté, un CQP agent d’entretien et rénovation en propreté, un BTS Métiers des services à l’environnement et un Bac Pro Hygiène, Propreté et Stérilisation.

Le salaire d’un agent d’entretien varie de 1500 à 2000 euros il peut doubler son salaire, voire même le tripler, en travaillant à son compte pour plusieurs clients. Ce professionnel est chargé de nettoyer et de désinfecter un lieu donné et il s’assure de bien gérer les stocks de produits ménagers qu’il doit utiliser pour réaliser son travailler.

L’agent d’entretien peut diriger une équipe s’il s’en sent capable et s’il suit des formations pour cela.

Cuisinier

Pour devenir cuisiner, il faudra avoir un CAP Cuisine, CAP Agent Polyvalent de Restauration, une MC art de la cuisine allégée, une MC cuisinier en desserts de restaurant ou un CS de restauration collective. Il est aussi possible d’exercer ce métier en ayant un Bac Pro cuisine, un Bac Techno Sciences et Technologies de l’hôtellerie et de la restauration ou un BP arts de la cuisine. Si l’on souhaite aller loin, on peut même obtenir une Licence Professionnelle métiers des arts culinaires et de la table.

En général, il prépare les plats en cuisine sous les ordres du chef et s’il s’agit d’un cuisiner en chef, il doit être capable de gérer les commandes des matières premières à utiliser et de gérer la cuisine du restaurant où il travaille. C’est un professionnel polyvalent qui peut travailler partout, tant qu’il y a une cuisiner et des aliments à cuisiner. Son salaire mensuel est situé entre 1500 et 3000 euros par mois. Ce salaire dépend des années d’expérience, du savoir-faire et l’établissement dans lequel le cuisinier travaille.

Pâtissier/Boulanger

On peut être pâtissier, boulanger et pâtissier/boulanger ! Ce qui fait tout le charme de ces métiers, c’est le fait qu’on soit capable de travailler à son compte ou au sein d’un établissement de restauration. Dans tous les cas, le salaire mensuel de ce professionnel est compris entre 1800 et 3500 euros, il peut même aller jusqu’à 5000 euros sous certaines conditions.

Pour devenir Boulanger/Pâtissier, il faudra avoir deux CAP, un en boulangerie et un autre pour la pâtisserie. Afin d’avoir un salaire conséquent plus tard, il est préférable de poursuivre les études pour obtenir un Brevet Professionnel en boulanger et en pâtisserie. Si l’on a déjà une formation de base, axée dans les métiers de bouche, il ne faut pas oublier de faire une Mention Complémentaire en pâtisserie boulangère.

Jardinier/Paysagiste

Ceux qui sont passionnés par les plantes et les extérieurs aménagés sont naturellement attirés par le métier de jardinier/paysagiste. D’ailleurs, pour être un professionnel dans ce domaine, il est nécessaire de suivre des études et des formations sérieuses. Pour tout de suite commencer dans le domaine, un simple Bac Pro en aménagements paysagers ou un CS constructions paysagères suffisent.

Plus tard, il est possible d’obtenir un BTSA Aménagements Paysagers et si l’on souhaite prospérer dans le domaine, il est vivement conseillé d’obtenir une licence professionnelle en aménagements paysagers, une licence professionnelle en gestion des organisations agricoles et agroalimentaires ou encore un Diplôme d’État de paysagiste, un Diplôme d’ingénieur en paysage ou encore un Master Européen de Paysagiste-Jardinier.

Le jardinier/paysagiste peut avoir un salaire compris entre 1500 et 5000 euros, dépendant de son savoir-faire, de son expérience et de son statut.

Les métiers du secteur de la beauté

Ce n’est plus à prouver, les professionnels de la coiffure, de l’esthétique, de la manucure, de la pédicure et du fitness sont très utiles pour le bien-être. La bonne nouvelle, c’est que même en conversion professionnelle, il est possible d’exercer un de ces métiers manuels. Si vous êtes intéressé par l’un de ces métiers manuels de la beauté, prévoyez du temps pour obtenir un CAP, une MC, un Bac Pro ou un BM.

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez rendre les gens magnifiques, vous pouvez travailler à votre compte ou en tant qu’employé. Les personnes qui travaillent dans le secteur de la beauté peuvent gagner un salaire compris entre 800 et 3500 euros. À force d’expérience et de perfectionnement, il est possible de diriger une équipe et d’augmenter au fur et à mesure ses revenus si l’on opte pour une de ces métiers manuels de la beauté.

Peintre en bâtiment

Le peintre en bâtiment peut avoir un salaire compris entre 1250 et 5000 euros. Comme pour la plupart des métiers manuels, le salaire du peintre en bâtiment dépend de ses années d’expérience, de sa réputation et aussi de son statut. Un tel professionnel peut travailler à son compte ou pour une entreprise de BTP.

La base du métier consiste à peindre des bâtiments, mais dans le professionnel devrait également savoir appliquer les divers revêtements et être plaquiste en même temps. Pour devenir peintre en bâtiment, il faudra avoir un CAP Peintre Applicateur de Revêtement, un TP Façadier Peintre ou une Mention Complémentaire Plaquiste.

On peut aussi en devenir un en ayant un Bac Pro Aménagement et finition du bâtiment, un BP Peintre applicateur de revêtement, un BTM Peintre en Bâtiment ou une MC Peinture Décoration.

Garagiste/mécanicien auto-moto

Quiconque possède une voiture ou une moto sait à quel point il est essentiel de collaborer avec un bon mécanicien et d’avoir un bon garagiste. Notez donc que le salaire d’un tel professionnel est actuellement situé entre 1600 et 5000 euros. Bien sûr, ce salaire dépend de la spécialisation, du statut et de la réputation du mécanicien.

Quoi qu’il en soit, il est tout à fait possible aujourd’hui de devenir mécanicien auto/moto suite à une reconversion professionnelle. Pour exercer ce métier, il faudra avoir un CAP Maintenance des véhicules avec une MC réalisation de circuits oléohydrauliques et pneumatiques, une MC maintenance des systèmes embarqués de l’automobile, une MC maintenance des moteurs Diesel et de leurs équipements.

On peut également accéder à ce métier grâce à une Bac Pro Maintenance de véhicules ou un FCIL Maintenance automobile de compétition et collection. Plus tard, si vous souhaitez approfondir et augmenter votre salaire, vous pourrez tenter d’obtenir un BTS Maintenance des véhicules, un FCIL Mécanicien sur véhicules de compétition ou un Préparateur et développement de véhicules de compétition.

Bijoutier-joaillier

Le bijoutier joaillier reste un artisan très demandé de nos jours et pour en devenir un, vous devez avoir un CAP Art et Techniques de la bijouterie-joaillerie, un CAP art du bijou et du joyau, un Brevet des métiers d’art bijou avec bijouterie-joaillerie en option ou encore, un Diplôme des Métiers d’Art en art du bijou et du joyau.

Ce professionnel peut avoir un salaire situé entre 1500 et 3000 euros par mois et il peut travailler à son compte s’il le désire. Dans certains cas, c’est ce même professionnel qui devient horloger et bien sûr, il peut aussi porter la casquette de commerçant. Même si on n’en entend plus autant parler, être bijoutier-joaillier reste un métier d’avenir.

Les bijoutiers-joaillier travaillent souvent en étroite collaboration avec les stylistes des grandes maisons de mode.

Artisan couvreur zingueur

Une maison avec une toiture défectueuse est en quelque sorte condamnée à être réparée, sa toiture de mauvaise qualité nuira jusqu’à ses fondations. La bonne nouvelle, c’est que le couvreur zingueur peut y remédier. L’artisan couvreur zingueur doit impérativement être formé avant de pouvoir exercer ce métier. Il reçoit d’ailleurs un salaire situé entre 1000 et 5000 euros.

Pour devenir couvreur-zingueur, il faut avoir un CAP Couvreur, un CAP étancheur du BTP et des TP, une MC en zinguerie, un Bac Pro étanchéité du bâtiment et des travaux publics, un Brevet Professionnel couvreur, un Bac Pro intervention sur le patrimoine bâti option couverture ou encore un BTS charpente couverture. Il est aussi possible d’accéder à ce métier avec un BTS Bâtiment, un BTS enveloppe du bâtiment ou un BTS SCBH.

Notez que ce professionnel doit connaître tout ce qui concerne la toiture et les matériaux qu’on utilise pour la réparer, l’améliorer ou la parfaire.

Couturier

Les couturiers perçoivent un salaire compris entre 1500 et 3500 euros par mois et s’ils travaillent en entreprise, ils touchent aussi des primes diverses. Ces professionnels sont très sollicités dans le domaine artistique, mais ils peuvent également travailler à leur compte.

Ceux qui souhaitent se lancer dans le marché du travail en tant que couturier doivent avoir un BAC Pro ou un CAP métiers de la mode. Il est également nécessaire d’avoir une MC essayage/retouche/vente ou alors, un BP vêtement sur mesure. Pour augmenter leur salaire, certains couturiers étudient pour obtenir un BTS métiers de la mode.

Le couturier expérimenté peut diriger de grands ateliers au fil du temps et de nos jours, les professionnels de ce domaine sont très demandés !

Bien sûr, outre les métiers manuels dernièrement cités, vous pouvez aussi devenir boucher, maçon, plombier, prothésiste, menuisier, cordonnier, charpentier, etc…

Comment faire carrière dans un métier manuel ?                                                                 

Peu importe le métier manuel que vous choisissez et il importe peu également, que vous le choisissez en tant que débutant ou dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est important que vous vous conformiez à quelques règles pour y parvenir.

Reconversion professionnelle

Si vous souhaitez changer de profession, commencez par un bilan de compétences et vérifiez votre compte personnel de formation. Ensuite, soit vous optez pour le VAE soit vous intégrez une GRETA pour obtenir un BTS ou un CAP dans le domaine que vous choisissez. Pour financer vos formations, l’État peut vous fournir quelques aides financières.

Débuter dans un métier manuel

Si vous savez déjà à présent quel métier manuel vous souhaitez exercer, commencez par un bac pro dans le domaine qui vous intéresse ou obtenez un CAP qui vous rendra capable de tout de suite être opérationnel. Plus tard, si vous souhaitez être compétent dans le domaine choisi, obtenez un Brevet des Métiers. Dans tous les cas, formez-vous avant d’intégrer le marché du travail.

Laisser un commentaire